AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 le 20 avrilcolombine 1999

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lifeguard-malibu



Nombre de messages : 47
Age : 26
Localisation : 95
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: le 20 avrilcolombine 1999   Ven 16 Nov - 21:15

Nous sommes le 20 avril 1999. Eric Harris (dix-huit ans) et Dylan Klebol (dix-sept ans) se rendent comme tous les jours à la Columbine Hight School à Littleton, dans l'Etat de Denver. En plein cours, ils ouvrent le feu sur leurs camarades de classe, tuent treize personnes puis se donnent la mort. Le jour même, des images d'élève hurlant, pleurant, sautant par les fenêtres font le tour des Etats-Unis et passent en boucles à la télé. Quelques semaines plus tard, Eric et Dylan font leur première couverture du Time. L'enquête menée autour de la fusillade révèlera de bien maigres indices pour comprendre l'acte déraisonné des gamins : ils faisaient partie de la " TrenchCoat Mafia ", un groupement d'élève dissipés de leur école, admiraient Adolf Hitler (et agirent à la date d'anniversaire de ce dernier, né le 20 avril 1889), écoutaient du métal, dont Marilyn Manson, KMFDM, Rammstein. Ils menaient une vie normale, n'avaient pas de conflits avec leurs parents.
" Quand j'ai vu ça aux infos télévisées, j'ai tout de suite pensé qu'ils allaient m'accuser de tout ça", explique Manson au NME. Et il avait raison. Les autorités américaines décident à l'unanimité de pointer le doigt vers l'homme qui les dérange et parle un peu trop. Manson fait alors les couvertures de tous les magazines et journaux graveleux titrant " Le monstre du rock adulé par les tueurs " ou " Le diable du rock que les jeunes adorent ". L'Amérique entière occulte toutes les questions qu'elle aurait dû se poser autour de ces meurtres, et se concentre sur le nouvel homme à abattre. Les médias ne lanceront pas le débat sur la question du port d'arme à feu dans leur pays, ni sur l'autorité parentale, ou la sécurité dans les écoles. Charlton Heston, acteur et président de la toute-puissante NRA (National Rifle Association) qui rassemble pas moins de 3,6 millions de membres, ne trouvera rien de mieux à dire qu'il lui paraît scandaleux de laisser des élèves portant des imperméables entrer dans les écoles, car on ne sait pas ce qu'ils peuvent cacher dessous. Personne n'essayera vraiment de comprendre ce qu'avaient les deux adolescents dans la tête le jour du massacre. Ce n'est que plusieurs mois plus tard que l'on découvrira que Eric Harris allait très mal, était dépressif et prenait des anxiolytiques. Le 19 avril (donc la veille du drame), il écrivait dans un journal : " Vous qui m'avez humilié, qui avez choisi de me rejeter, qui me traitez comme si je ne valais même pas d'être votre bouche-trou, vous êtes morts. J'ai pris vos vies et la mienne et vous en êtes la cause. " Avec quelques amis, il avait formé la " TrenchCoat Mafia ", en réponse à un rejet de la part des autres élèves. Rejetés car différents, ils se sentaient blessés de ne pas s'intégrer et se sentaient incompris. Cela, ajouté à une adoration pour Hitler et une fascination morbide pour les armes et les explosifs, n'a pas suffit aux autorités, parents et policiers, pour comprendre qu'il s'agissait ici d'ados qui pétaient un plomb, et non pas d'une quelconque influence d'un musicien ou d'un film (Basketball Diaries et The Matrix ont également été mis en cause).
Et curieusement, alors que tout le monde se met en branle et se défoule sur le dos de Manson, ce dernier reste longtemps muet. Il se barricade chez lui, se sent menacé de mort, ressent la haine qu'il entoure, voit les journeaux le descendre en flèche. " La mort m'attendait à la porte, je le pensais vraiment. Beaucoup de nos concerts étaient annulés, et nous avons écourté la tournée pour la sécurité des fans et la mienne. Il y avait trop d'émotions impliquées. Trop de gens dangereux. J'ai pensé que l'Amérique avait besoin d'un peu de temps pour se calmer ", explique-t-il au magazine Alternative Press (2000). " C'était une bataille qui ne valait pas le coup de se battre [...] Ils ont trouvé que c'était plus simple de m'attaquer, et je n'allais pas participer au battage qu'ils essayaient de créer. Finalement, les médias ne cherchaient pas à comprendre pourquoi tout cela était arrivé ni pourquoi ce genre de choses arrive. Ca a toujours existé. Ils cherchaient un gros titre à vendre et je n'allais pas leur donner ce qu'ils voulaient ", insiste-t-il dans le magazine Metal Hammer (2000). "Et de conclure dans le NME : " ce qui m'intéresse, c'est le raisonnement de ces gamins. Quelles raisons avons-nous de partir en guerre ? [...] Tuer ne peut pas être justifié par une raison. Le fait que les deux adolescents aient été deux fois en couverture du Times en dit long sur les médias. Car je suis certain que c'est exactement ce qu'ils voulaient. Ils voulaient la célébrité. L'Amérique leur a vendu l'idée que la rubrique nécrologique est juste un autre gros titre. Le divertissement était la chose la plus facile à blâmer, mais il n'y a pas eu besoin que le divertissement s'en mêle pour créer la guerre civile ou Caïn et Abel. L'humanité est prédisposée à la violence. "
Il faudra attendre 20002 et la srotie du Bowling for Columbine de Michael Moore pour que les Américains commencent à mettre de l'eau dans leur vin, et à calmer leurs ardeurs. Le film-documentaire leur montre très clairement l'absurdité de nier le vrai problème comportementale des Américains avec les armes à feu tout d'abord, mais surtout les uns face aux autres. Acroire que la violence est devenue la seul réponse à leurs problèmes. Il démontre qu'au Canada, les citoyens sont tout autant armés mais ont un taux de criminalité bien inférieur et vivent les portes des maisons déverrouillées. Moore y donne la parole à Manson qui, en deux minutes d'intervew, va prouver à tout ceux qui le pointaient du doigt qu'il n'est pas responsable, mais surtout très intelligent.
" Je comprends pourquoi ils m'ont choisi, c'est facile de mettre mon visage à la télé car je suis une bonne image de la peur. Je suis tout ce dont ils ont peur : Je fais et dis ce que jeu veux. Les deux responsables de cette tragédie étaient la violence dans le divertissement et le contrôle des armes à feu. Mais bientôt, il allait falloir enchaîner sur les élections, et tout à coup, tout le monde a oublié Monica Lewinski, tout le monde a oublié que le président balançait des bombes outre-Atlantique. Je suis le bad guy parce que je fais du rock'n'roll, mais qui a la plus grosse influence ? Le Président ou Marilyn Manson ? J'aimerais pouvoir dire que c'est moi mais je pense que c'est le Président. " Michael Moore l'informe alors que pendant la journée des événements, le gouvernement a lancé plus de bombes sur le Kosovo que n'importe quel autre jour. " Je sais, et c'est ça qui est ironique. Personne ne se dit que le Président peut avoir une
influence violente car ce n'est pas comme ça que les médias veulent que ce soit pris. Ils prennent tes sentiments et en font de la peur. Parce que du coup, tu regardes la télé, le news, tu te bouffes de la peur, du sang, de la haine, des meurtres entrecou-
pés d'écrans publicitaires. On te dit :" Achète ceci, achète cela. Si tu as mauvaise haleine, personne ne te parlera, si tu as des boutons, les filels ne voudront pas coucher avec toi ", c'est une campagne pour la peur et l'assentiments. C'est vraiment de ça
dont il s'agit. Effrayez les gens et ils consommeront. " Pour conclure, et en réponse à la question " Si tu pouvais parler à Eric et Dylan, que leur dirais-tu ? ", Manson répond très intelligement :" Je ne leur dirais pas un mot. J'écouterais ce qu'ils ont à dire. Ce que personnes n'a fait. " C'est à partir de la sortie de Bowling for columbine que le grand public commence à vraiment s'intéresser à Manson, non plus uniquement en tant que bêt de foire dangereuse mais aussi pour ce qu'il a à dire et ce qu'il fait.
Au-delà des fans de base qui se regroupent en soutien à leur idole, ceux qui n'allaient auparavant pas aux concerts et n'achetaient pas les albums s'y mettent par curiosité. Il quitte alors le cercle des gothiques et fans de metal et commence à bénéficier malgré lui d'une notoriété plus globale. il fait son apparition dans la presse people (même nos Voici et Gala s'y mettent), le public se viellit et s'agrandit



No ET apres c'est les groupe de metal les coupable pfffffffffffffffON INTERDIT A UN GAMIN DE 10 DE BOIRE DE L'ALCOOL OU FUMER;mais il a le droit de s'acheter une carabine pfffffffffff il est tand ke sa changer putin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lifeguard-usa.skyblog.com
forrrumf



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 22/03/2010

MessageSujet: g   Lun 22 Mar - 16:08

thanksssssssssss best web www.waymoney.tk and www.wowlife.tk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
le 20 avrilcolombine 1999
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Loulou caniche né en 1999
» fête des Bruyères, en 1999
» ISIDORE - x Griffon - né 1999 - Refuge Balou (61140)
» LORIE - TF née en 1999 - adoptée en juillet 2012 par vivi56
» Snoupy Labrador (castré) Mâle (29/08/1999)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: > American ... :: > School-
Sauter vers: